Jeûner et faire du sport, est-ce possible ?

Le jeûne – pour quelqu’un comme moi qui a fait de « burpees and brunch » son motto, ça semble dur à conceptualiser. Comment résister aux snacks du bureau pendant les pauses café, aux odeurs délicieuses des rues remplies de restaurants ? Ça doit être une torture ! Se priver de nourriture semble déjà une difficulté insurmontable. Alors jeûner et faire du sport peut paraître un exercice impossible.

Mais le jeûne possède des bienfaits considérables et peut tout à fait être combiné avec une activité physique. Pour démystifier cette pratique, nous avons parlé à Félicie, professeur de yoga, coach en développement personnel, en ennéagramme et en kinésiologie.

Son parcours est édifiant : après quatre ans en stratégie et finance, elle se rend compte que son activité ne faisait plus de sens pour elle, à la suite d’un drame personnel. Elle quitte son emploi et s’est inscrite à sa première semaine de jeûne. Cette semaine va être une vraie expérience de vie. Son père, atteint d’un cancer, est parti avant même qu’elle ne rentre. Le jeûne lui a donné les moyens de gérer cette période chargée émotionnellement et lui a donné envie de se former aux pratiques qui aident à changer sa vie. Elle propose désormais des retraites de jeûne. Quoi de mieux que les conseils d’une experte pour comprendre les bienfaits de jeûner et faire du sport ? Let’s go !

Quel est le principe du jeûne ? 

Jeûner, c’est mettre son corps en auto-restauration. La meilleure façon de nettoyer son corps, est qu’il se nettoie lui-même !

Il est important de faire régulièrement ce type de « nettoyage » entre les toxines cumulées liées à notre mode de vie (nourriture, soin, environnement …) et les cellules défectueuses que produit notre corps. En effet, chaque jour, le corps produit des milliers de cellules. Dans cette production de cellules, il y a des saines et des ratées. Ces cellules défectueuses restent dans le corps sans pouvoir être utilisées. Elles vont rester dans le corps sous forme d’amas. Elles sont à l’origine de nombreuses maladies, tumeurs, kystes…

Sans apport énergétique extérieur (fourni par la nourriture), le corps a quand même besoin de protéines et d’énergie pour fonctionner. Il va donc aller puiser dans ces cellules ratées pour les transformer en protéines et les utiliser en énergie. Le corps s’auto-nettoie ainsi. Les graisses, elles, sont puisées pour donner de l’énergie au cerveau. Le corps, a en fait, toutes les ressources nécessaires pour s’auto-suffire en se nettoyant !

Quelle forme de jeûne pratiquez-vous ? Y a-t-il plusieurs formes de jeûne ? 

Il existe deux types de jeûne :

  1. La cure hydrique : basée uniquement sur de l’eau et des jus de citron frais pour alcaliniser le PH
  2. Le jeûne Buchinger : un jus de fruit le matin, des tisanes toutes le journée et un jus de légumes ou un bouillon le soir. L’idée est d’avoir un apport calorique de 150cal afin d’adoucir les potentiels effets plus ou moins agréables du jeûne. L’idée c’est aussi d’avoir un petit goût cool dans la bouche.

Les bénéfices du jeûne

Bénéfices physiques

Détox de l’organisme

C’est la meilleure façon de se débarrasser des toxines et des cellules défectueuses dans son corps. On se débarrasse de tout ce qui encrasse le corps. Le foie est particulièrement visé par cette détox : ce dernier étant au repos pendant le jeûne, la fonction biliaire est moins présente. La purification se fait plus facilement. En effet, les nombreuses toxines des sels ammoniacaux et des acides aminés passeront dans l’urée. Il en est de même pour les acides gras qui seront moins présents dans l’organisme.

Belle peau

Certaines personnes observent un amoindrissement de problèmes de peau comme l’eczéma, un estompement des ridules, une peau plus belle et tonique

Perte de poids

À la base, le jeûne est surtout thérapeutique avant d’être un régime. Parmi les bienfaits que vous pourrez constater en le pratiquant, il y a la perte de quelques kilos. L’amaigrissement au cours d’un jeûne est donc inévitable. Il peut d’ailleurs être une bonne chose si vous vous trouvez en léger surpoids. Les actions de cette technique pour vous faire maigrir sont plutôt nombreuses et efficaces.

En ayant des mauvaises habitudes alimentaires, vous absorbez souvent plus de calories que vous en avez vraiment besoin. Si vous ne pratiquez pas de sport, ce genre d’excédent calorique est souvent transformer en graisses et est stocké sous forme de masse graisseuse. Vous n’avez pas forcément besoin de faire un régime hypocalorique pour perdre vos trois kilos en trop.

Avec la pratique du jeûne, vous réduirez les calories à zéro. C’est ainsi que votre organisme sera obligé d’aller puiser dans les réserves stockées par votre organisme pour trouver l’énergie qui lui est nécessaire pour bien fonctionner. La perte de poids sera alors saine et rapide. Le jeûne pour maigrir peut se faire de différentes manières. Parmi les techniques les plus utilisées, il y a par exemple le jeûne nocturne, celui de 24h, (ceux qu’on appelle jeûnes intermittents), celui de 3 jours ou encore le jeûne de 7 jours.

Bénéfices au niveau du mental

Une concentration et une mémoire affûtées

Au-delà du nettoyage du corps, le jeûne a de nombreux bénéfices sur le mental. La digestion demande une énergie importante. Pendant la période de jeûne, comme on ne mange pas, l’énergie part ailleurs. L’esprit est très clair et vif ! Le jeûne a donc un effet très positif sur le mental et la concentration. Pendant ce type de période, on est très lucide et la mémoire est aiguisée.

Plusieurs personnes, d’ailleurs pratiquent ce type d’expérience pour trouver des solutions à différentes problématiques qu’ils se posent, personnelles ou professionnelles.

Une alimentation plus consciente

Jeûner permet de rééquilibrer nos habitudes alimentaires, de remettre de la conscience dans cet acte quotidien et convivial.

En effet, grâce au jeûne :

  • notre estomac retrouve sa taille normale (la taille de notre poing)
  • notre palet est remis à zéro (les saveurs sont décuplées parce que ressenties à leur juste valeur)
  • notre cerveau a compris que lorsqu’on diminue la nourriture (ou la supprime), on se sent extrêmement bien donc il régule les excès
  • on reprend conscience qu’un repas partagé entre potes, famille, collègues, c’est vraiment trop cool !

Comment se préparer au jeûne ?

Il est vivement conseillé de faire une descente progressive des excitants – café, cigarettes, alcool etc, pendant la semaine avant le jeûne pour arriver « sevré ». Pendant le stage, ils sont absolument exclus. 

Il est également conseillé de baisser progressivement la consommation des produits animaux : viande, poisson, laitages, et de boire plus que d’habitude de l’eau, en-dehors des repas.

Quels sont les challenges liés au jeûne et comment les surmonter ? 

Vraiment cela dépend des gens, des jeûnes, des périodes de vie. Je me rappelle qu’au premier jeûne, entre les randonnées, il est difficile de ne pas penser au petit morceau de cantal et pain que je me fais d’habitude, après une bonne sortie en montagne !

C’est pour cela que je recommande de faire ce type de jeûne en groupe er accompagné par un encadrant qui donne du sens ! L’encadrant répond concrètement aux événements que le corps vit pendant un jeûne et ça permet de comprendre et de s’accrocher.  

Cela aide et toute la structure est pensée pour vous occuper et vous motiver à le faire. Les trois premiers jours sont difficiles car c’est le début du sevrage. Après on se sent mieux. Mais chaque jeûne est différent. Il n’y a pas deux jeûneurs ni deux jeûnes pareils !

Comment jeûner et faire du sport ?

Faire du sport et jeûner est tout à fait possible. Allons même plus loin : la pratique sportive est indispensable à la bonne réalisation d’un jeûne. Quand on jeûne on purifie le corps, on le nettoie, on le détoxine. Il faut accompagner ce travail avec du mouvement pour plusieurs raisons :

  1. Aller plus loin dans le nettoyage
  2. Aider les toxines à trouver la sortie et notamment dans la sudation.
  3. Avoir de l’énergie ! Et oui l’énergie crée l’énergie ! Quand on jeûne, on n’a pas d’apport énergétique extérieur, on va donc chercher à l’intérieur ce dont on a besoin. C’est l’autophagie = le principe de la détox du corps. On transforme le surplus de notre corps – ce qui doit être déstocké – en énergie. Sauf que ce travail prend plus de temps que la tartine pain beurre qu’on prendrait normalement. Donc en faisant de l’exercice, le corps sécrète de l’énergie pour avoir de l’énergie et éliminer les toxines vers l’extérieur. Double avantage complètement obligatoire. Impossible d’imaginer vivre un jeûne sereinement sans mouvement. 

Dans les retraites de jeûne que j’organise, on fait 2 à 3h de yoga par jour, 3h de randonnée et on est tout le temps en mouvement avec des ateliers divers. Et puis ça occupe ça permet d’oublier que normalement à cette heure là on est en train de faire autre chose !

Pour réserver vos cours de yoga avec Félicie grâce à Urban Sports Club, c’est par ici ! Si vous souhaitez en savoir plus sur les prochaines retraites qu’elle organise alors rendez-vous sur son compte Instagram.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez en savoir plus sur l'offre corporate d'Urban Sports Club ?