Suspension training : pourquoi le TRX de Bromance Paname est super efficace ?

Être accroché(e) par des sangles fixées au mur pendant un cours de fitness pour renforcer l’ensemble de la silhouette ? Je me dis d’abord qu’on ne sait plus quoi inventer pour nous torturer. Par curiosité, je booke un cours. Je pourrais ainsi lancer un sujet de conversation lors de mon prochain date Tinder : « j’ai testé un cours de suspension training avec Urban Sports Club… quoi, tu connais pas le TRX ? »…

Qu’attendre du cours de Suspension Training (TRX) chez Bromance Paname ?

Le TRX qu’est ce que c’est exactement ? Avant de me rendre dans la salle parisienne Bromance Paname, je me renseigne un peu sur le sujet. La définition exacte est la suivante : « Training Under Suspension”. Mais ce qui m’inquiète, c’est plutôt que la recherche Google spécifie qu’il s’agit d’un type d’entraînement qui a été développé par un membre des Forces spéciales américaines. On est donc passé un step au dessus de l’entrainement de mannequin, c’est carrément comparable à l’armée. Bon… j’enfile ma brassière camouflage et je me lance ! Le coach a plus de muscles sur les bras que je n’en ai sur mon corps entier. C’est bon signe ? Il nous demande de placer nos tapis contre le mur au niveau des sangles suspendues en hauteur. L’appareil de torture en question : deux sangles (comme celles qui servent à accrocher le VTT sur la voiture) avec deux poignées en mousse sur les extrémités. Les régler à la bonne hauteur est déjà un véritable travail en soi. Lorsqu’on maîtrise enfin cet aspect après quelques minutes d’explication et le regard compatissant des habitués de la discipline, on peut enfin commencer les exercices sportifs.

Plus facile dans les airs que sur terre ?

Attention, qui dit suspendu ne dit pas pour autant yoga aérien. Cette séance de fitness va te faire garder les pieds sur terre. Dans tous les sens du terme. On commence par se muscler le haut du corps en tirant sur les sangles avec les muscles de l’épaule, du haut du dos et des bras. Ces « pompes inversées » sont d’abord perturbantes pour notre équilibre mais on ressent rapidement leur effet. Pendant les 10 premières minutes, on se contente de lever les bras ou de les tirer en arrière selon un rythme donné… pas insurmontable ! Je suis presque en train de me vanter de ma condition physique quand je comprends qu’il ne s’agit que d’un échauffement (et que j’aurai pu me compliquer la tâche en approchant mes pieds du mur pour former un triangle plus large avec le mur). Lorsqu’on passe au travail de gainage, c’est une autre histoire. Le coach insiste : il faut prendre soin de ne jamais creuser le dos car les sangles pourraient avoir tendance à précipiter une blessure. Le concept de cette phase de séance est donc de solliciter toute la sangle abdominale… facile ! Je suis très à l’aise en planche, je peux tenir 2 minutes sans aucun problème. Sauf que je comprends rapidement qu’il va falloir faire la même chose qu’à mon cours de cross-training mais avec les pieds coincés dans les sangles en hauteur. Un vrai concept. J’ai l’impression de peser 3 fois plus que mon poids réel. En flottant dans l’air, l’idée n’est pas d’être un poids plume ? Enfin, pas question de lâcher les sangles pour les étirements. En les réglant à hauteur de taille ou de cheville, on relâche tous les muscles qui ont travaillé grâce à des mouvements très caractéristiques.

Comment je me suis sentie après le cours de Suspension Training (TRX) chez Bromance Paname  ?

Honnêtement, je ne voulais plus voir des sangles de ma vie en sortant du cours… Mais finalement, j’ai eu l’envie d’y retourner quelques jours après ! Plutôt addictive, cette discipline donne envie de se dépasser. Selon les autres membres Urban Sports Club rencontrés sur place, on constate rapidement les progrès en venant une fois par semaine simplement. Et ce qui est vraiment dingue, c’est qu’on travaille tous les muscles de la silhouette. Des chevilles aux poignets, tout est sollicité pendant ce cours d’une heure. Le plus ? Le coach qui guide chacun des mouvements dans une séance en petit comité. Cela donne l’impression de ne pas être vraiment laissé seule devant un effort insurmontable.

Qu’apporter au cours de Suspension Training (TRX) chez Bromance Paname ?

A pratiquer pieds nus ou en chaussettes (si tu as des modèles anti-déparants c’est le top), cette séance ne nécessite même pas de baskets ! La seule chose que l’on peut te conseiller est de prévoir une bouteille d’eau car l’heure est plutôt physique.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez en savoir plus sur l'offre corporate d'Urban Sports Club ?